Catégories
Actualités KravMaga

Bernard Hopkins entre dans l'histoire contre Jean Pascal

Le premier combat entre Jean Pascal et Bernard Hopkins, qui s'est soldé par un nul à la majorité, a laissé un mauvais goût dans la bouche des deux combattants.

Pascal, le tenant du titre des poids lourds légers WBC, pensait qu'il aurait pu mieux performer que lui parce qu'il a sous-estimé son adversaire quadragénaire en décembre 2010. Et Hopkins, essayant de devenir le plus âgé à remporter un titre mondial, pensait qu'il en faisait assez pour avoir sa main élevé même s'il est descendu deux fois. Beaucoup étaient d'accord.

Le deuxième combat – à cette date, le 21 mai – l’année suivante au Centre Bell, dans la ville natale de Pascal, à Montréal, réglerait les choses et donnerait à Hopkins, 46 ans, une chance de marquer l’histoire.

Le bourreau n'était pas l'athlète qu'il était autrefois mais, en raison de la manière disciplinée avec laquelle il vivait, il était remarquablement bien conservé et jamais plus intelligent ou déterminé sur le ring. Pascal, 28 ans, était un bon combattant polyvalent avec de la jeunesse de son côté.

Les premiers rounds se sont déroulés sans incident avant que les combattants ne s'installent dans un combat acharné où les deux combattants ont eu leurs moments. En fin de compte, cependant, Hopkins a décroché les coups les plus révélateurs et s'est avéré difficile pour Pascal de frapper proprement.

Ainsi, le vieil homme a gagné sur les trois cartes, 115-113, 116-112 et 115-114. Avec la victoire, Hopkins a dépassé George Foreman comme le plus ancien combattant à remporter un titre majeur dans l'histoire de la boxe. Foreman avait 45 ans lorsqu'il a arrêté Michael Moorer pour remporter le titre des poids lourds en 1994.

"Vous n'avez pas l'occasion de le faire trop souvent", a déclaré Hopkins par la suite. "Vous êtes censé gagner des titres quand vous êtes plus jeune, dans la vingtaine, pas quand vous avez 46 ans. C'est dans les deux meilleurs moments de ma carrière, juste à côté de battre Trinidad."

Pascal ne s'est pas plaint.

"Bernard a mené un grand combat", a-t-il déclaré. «C'est un grand champion. Il a une très bonne défense et beaucoup de tours. Je suis un jeune combattant et je suis vert. J'étais un jeune champion. Ces deux combats me mèneront au niveau suivant. J'ai beaucoup appris de Bernard et de son style. »

Bien sûr, aucun combattant n'était proche de la fin de sa carrière.

Hopkins perdrait son titre contre Chad Dawson par une décision majoritaire en avril 2012, mais, remarquablement, gagnerait une autre ceinture majeure de 175 livres en repérant assez facilement Tavoris Cloud en mars suivant – à 48.

Pascal est toujours actif à 37 ans et aussi bon que jamais. Il vient de bouleversements consécutifs contre Marcus Browne et Badou Jack. Il a évidemment appris quelque chose de Hopkins: l'âge n'est qu'un nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *