Catégories
Actualités KravMaga

Chris Jericho, numéro musical MJF Do Broadway sur AEW

La lutte professionnelle est un art

En faisant défiler Twitter pendant une pause dans l'action des World Series, une vidéo a attiré mon attention qui valait vraiment la peine d'ignorer le match de baseball pendant trois minutes à regarder. Plus sur TNT, pendant AEW Dynamite, les lutteurs Chris Jericho et MJF venait d'éclater dans une chanson et danser.

Jericho et MJF sont engagés dans un scénario depuis quelques semaines maintenant dans lequel MJF a (très timidement) fait son pitch pour rejoindre la faction «Inner Circle» de Jéricho. C'est un complot de lutte standard, mais lorsque Jericho a invité MJF la semaine dernière à un dîner de steak pour qu'ils puissent en parler, vous saviez que cela allait être quelque chose de décalé. Personne n'aurait pu s'attendre à cela, cependant. C'était incroyablement idiot.

La chose qui rend AEW – la promotion d'un an financée par la famille Khan – unique est son approche clin d'œil à la lutte. Le gadget actuel de Jericho s'appelle lui-même le «Dieu de la démo», une référence à la domination soutenue des cotes de télévision d'AEW sur la WWE. NXT, en particulier dans le groupe démographique convoité des 18 à 49 ans. (MJF, essayant de se mettre du bon côté de Jericho, s'est donné un autre surnom inspiré de Nielsen: le "Rating Ruler".) La société a également un personnage nommé Orange Cassidy qui évite totalement le réalisme percutant que d'autres sociétés poursuivent sans relâche et passe plutôt la plupart de son temps sur le ring en faisant un effort minimal. AEW sait que ses fans sont conscients qu’ils regardent une émission de télévision et l’acceptent plutôt que d’insulter leur intelligence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *