Catégories
Actualités KravMaga

Mustafa Ali de la WWE apporte le point de vue d'un officier de police à Black Lives Matter

Le week-end dernier, j'ai contacté Mustafa Ali pour lui demander s'il serait disposé à parler des troubles civils actuels dans le pays après le meurtre de George Floyd par la police.

Ali a réfléchi à l'idée, mais l'a respectueusement adoptée.

"La raison pour laquelle j'ai refusé est non seulement un sujet sensible, mais un sujet très important et je n'avais pas l'impression d'être la bonne personne pour parler de la question", explique Ali. «Je parlais à un autre lutteur de la WWE, qui est noir, de tout ce qui se passe. Il avait dit: «Vous faites face à la même chose que nous, les Noirs américains». Et j'ai dit: «Non, nous ne le faisons pas. Lorsque je conduis et que je me fais arrêter, je suis inquiet d’obtenir un billet. Je ne suis pas inquiet de me faire tirer dessus. Déjà. Donc non, nous n'avons pas le même combat. J'ai un combat. Vous avez une guerre. "C'est pourquoi je n'ai pas senti que j'étais la bonne personne pour parler de cette situation."

Quelques heures plus tard, Ali a renoué avec le désir de s'exprimer.

«J'en parlais à quelques amis, et un ami en particulier, elle a dit: 'Depuis que je vous connais, vous ne vous êtes jamais retenu quand il s'agit de dire la vérité, pourquoi le faites-vous maintenant? '», Explique Ali. «Je lui ai dit que je ne pensais pas que j'étais la bonne personne pour le faire. Elle a dit: «Chaque fois que vous avez la possibilité de parler, vous avez la possibilité de changer d'avis. C’est une chance de changer l’esprit de certaines personnes. Cela m’a vraiment plu. Je suis ici pour vous dire ce que je pense honnêtement être à la fois le problème et la solution à tout cela. "

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *